Speedtail Mc Laren

Mclaren livre enfin ses Speedtail !

Mclaren livre enfin ses Speedtail !

On l’a attendu longtemps, le moment est enfin arrivé. Les Speedtail de Mclaren sont finalement livrées. Elles succèdent désormais à la légendaire McLaren F1. Avec ce modèle qui ne ressemble à aucun autre, le constructeur britannique prouve une fois de plus qu’il fait toujours partie des meilleurs dans son domaine.

Une nouvelle reine dans l’actif de Mclaren

Il y a quelques jours, la Floride a abrité les tests de vitesse du prototype de la Speedtail. En effet, McLaren a choisi le centre spatial Kennedy pour tester l’hyper-GT que le constructeur a dénommé XP2. Sur la piste, la firme a démontré qu’elle détient, parmi leurs nouveaux joujoux, une nouvelle reine de rapidité. En effet, durant ces essais, la célérité de 403 km/h a été atteinte ce qui détrône largement celle de la McLaren F1 et son exploit de 386 km/h.

La Speedtail, conduite par le testeur en chef du constructeur, a atteint sa vitesse maximale plus d’une trentaine de fois. Ces essais ont été l’occasion pour Mclaren de nous démontrer aussi bien la fiabilité comme la performance de son bolide, et ce, quelles que soient les conditions, ainsi que l’excellence de son équipe d’ingénieurs.

Ces tests effectués sur le sol américain achèvent ainsi les nombreux essais déjà effectués partout ailleurs et confirment les informations déjà récoltées. En effet, le prototype a déjà fait l’objet de tests, notamment sur les pistes allemandes à Papenburg et sur celles de l’Espagne à Idiada.

Mc Laren rear view

Un design spécial pour une voiture exceptionnelle

La Speedtail est un hypercar unique en son genre. Son design, inspiré d’une goutte d’eau, en fascine plus d’un. On la reconnait aisément grâce à sa longueur de 5,13 m, sa petite partie avant et sa partie arrière élancée. Le choix de ce design n’est toutefois pas le fruit du simple hasard ou de la coquetterie.

La voiture a été conçue de manière à pouvoir se déplacer à des vitesses étonnantes. D’ailleurs, le constructeur précise qu’il suffit d’environ 13 secondes à cet hypercar pour frôler les 300 km/h. Par ailleurs, la Speedtail peut facilement atteindre les 400 km/h, preuve que les ingénieurs ont bien optimisé l’aérodynamique. En effet, le choix des jantes, fixes et pleines, ainsi que l’étendue de la partie arrière font que les turbulences sont réduites et l’appui aérodynamique est favorisé. Deux ailerons automatisés, placés à l’arrière, permettront à son conducteur d’ajuster l’aérodynamisme en fonction de la situation. Les rétroviseurs, sous forme de caméras rétractiles, quant à eux, ne sont pas apparents. Avec ce modèle, la firme McLaren démontre encore une fois sa motivation à prôner le design hors du commun et la performance.

La McLaren Speedtail et ses caractéristiques

On reconnait également la Speedtail par sa carrosserie fabriquée en fibre de carbone. Son intérieur ressemble à deux détails près à celui de la McLaren F1. En effet, elle dispose de 3 places dont le poste de pilotage qui se situe au centre. Le volant est entouré d’écrans tactiles. La commande des éléments actifs et celle des vitres sont casées sur le plafonnier. Le pilote est habilité à contrôler la lumière qui pénètre dans le cockpit grâce à un verre électrochromique.

Un moteur hybride alliant un électrique et le V8 4,0 litres bi-turbo est placé sous le capot. Celui-ci peut développer autour de 1150 Nm de couple et 1070 chevaux. Tous les éléments ont été pensés de manière à permettre à la voiture de frôler facilement les 400 km/h. Quant à ses pneumatiques, la Speedtail est munie de modèles P Zero, spécialement conçus pour elle. Son poids de 1430 kilos n’est pas négligeable.

Si les livraisons ont commencé, la production a été limitée à 106 exemplaires. Commercialisées à plus de 2 millions d’euros, toutes les McLaren Speedtail ont déjà trouvé leurs heureux propriétaires.

Images : cdn.motor1.com