Rallye : à l’assaut du plateau d’Ypres !

Comme chaque année, le Rallye d’Ypres, anciennement 24 Heures d’Ypres, rassemble des pilotes chevronnés d’Europe pour disputer des épreuves spéciales sur asphalte pendant deux jours successifs. À l’occasion de la 55e édition de cette compétition automobile qui fait la réputation de la Belgique, plus de 25 R5 s’étaient affrontées sur le plateau alléchant d’Ypres le vendredi 28 et samedi 29 juin derniers. Parmi les participants figurent Freddy Loix, Craig Breen ou encore Kevin Abbring.

Rallye d’Ypres 55e édition : une vingtaine de R5 a brûlé l’asphalte

Le Rallye d’Ypres est l’occasion rêvée pour de nombreux pilotes européens de prouver leur capacité à courir sur asphalte. Cette année, le championnat a conquis une vingtaine de coureurs professionnels dont certains noms sont plus que familiers que d’autres. Parmi les grands pilotes ayant participé fièrement à cette compétition figurent :

  • Freddy Loix (Skoda Fabia R5) : principal lauréat du Rallye d’Ypres avec 11 victoires ;
  • Craig Breen (VW Polo R5) : ex-pilote Mondial irlandais ;
  • Kevin Abbring (VW Polo R5) : pilote néerlandais et vainqueur de 2017 ;
  • Kris Princen (VW Polo R5) : pilote de rallye belge et vainqueur du championnat ;
  • Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) : pilote de rallye belge germanophone.
  • Bryan Bouffier (Ford Fiesta WRC) : pilote français. Il a repris la course après sept mois d’absence.

Les épreuves spéciales en détail

Avec 11 victoires en 21 participations, Freddy Loix semblait ne pas vouloir remporter le titre de champion du Rallye d’Ypres cette année. Il a décidé de laisser la place à Craig Breen qui visait les lauriers au volant d’une VW Polo R5, suivi de Kevin Abbring et de Kris Princen. Quoi qu’il en soit, les épreuves spéciales se révélaient compliquées que prévu.

ES1-ES5 : un trio de Polo bien marqué

Les trois premières spéciales de cette nouvelle édition du Rallye d’Ypres 2019 ont été dominées par le pilote néerlandais Kevin Abbring au volant d’une Polo. Mais pas pour longtemps, car Craig Breen s’est vite imposé grâce à deux scratchs avec des écarts plutôt faibles en ce début de course. Non loin de ces deux habitués du WRC, Kris Princen occupe la troisième place, lui aussi conduit une Polo R5. Derrière ce trio de Polo, Vincent Verschueren, le champion de Belgique des rallyes 2017 vient se placer en quatrième position au volant d’une Skoda Fabia R5.

ES10-ES12 : des épreuves faciles pour l’ex-pilote Mondial irlandais

La matinée s’annonçait bien pour Craig Breen puisqu’il avait remporté les deux premiers scratchs avant de perdre quelques dixièmes lors du troisième chrono. Déterminé qu’il est, le pilote irlandais remporte facilement l’épreuve avec une marge de plus de trente secondes sur les deux Polo R5.

ES10-ES16 : Craig Breen en tête de peloton

Durant les 7 épreuves spéciales ES10-ES16, l’ex-pilote Mondial irlandais affichait un rythme assez régulier que d’habitude. Il avait quand même su aligner les bonnes performances en dominant confortablement Abbring et Princen avec une marge respective de trente et quarante secondes. Derrière cette course effrénée de Polo, Sébastien Bedoret, ancien kartman de haut niveau, se place en quatrième position en devançant bravement Freddy Loix lors de l’ES6.

Classement final du Rallye d’Ypres 2019

Malgré des conditions climatiques favorables, les épreuves spéciales du Rallye d’Ypres n’étaient pas données. Comme nous l’avons remarqué, l’ex-pilote Mondial irlandais n’a pas voulu céder sa place lors de cette 55e édition du championnat de Belgique. Voici la classification des pilotes avec leur voiture et temps respectifs :

  1. Breen (VW Polo Gti)
  2. Abbring (VW Polo Gti) : +45.7
  3. Princen (VW Polo Gti) : +58.7
  4. Loix (Skoda Fabia) : +2:49.9
  5. Vanneste (VW Polo GTi) : +3:32.8
  6. Edwards (Ford Fiesta) : +4:20.3
  7. Cave (Hyundai i20) : +5:16.3
  8. Wagemans (Peugeot 208 T16) : +8:05.0

Dans le Rallye d’Ypres Master, le célèbre pilote belge, Thierry Neuville, s’est imposé sans aucune difficulté tandis que le pilote français Bryan Bouffier n’a pas participé à la course.

Photos: nordsports-mag.com, lvdneng.rosselcdn.net

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *