Le marché de l’automobile grippé par le coronavirus

Les acteurs du marché de l’automobile peinent à s’en sortir durant cette crise du Covid-19. En Chine par exemple, les ventes de véhicules ont considérablement baissé. En février, une recrudescence de 79 % a été dénotée sur les chiffres d’affaires des concessionnaires chinois. Seuls 310 000 véhicules ont été écoulés. Cette crise sanitaire va-t-elle se poursuivre longtemps et causer la perte des marques automobiles ?

La Chine à l’origine de la crise du marché automobile

La Chine a été évidemment le premier pays à être touchée par cette baisse des ventes de véhicules. D’autant plus que cette diminution a également affecté la production automobile. Une recrudescence de 30 % a été enregistrée durant le premier trimestre de cette année. Cette baisse s’élève à 10 % pour tout le marché mondial. La propagation du coronavirus en est la principale cause. En ce qui concerne les ventes, elles ont chuté de 18 % durant le mois de janvier. À noter que cette dégringolade est principalement due à l’impact de la crise sanitaire sur l’économie de l’équipementier continental. L’économie mondiale en souffre, bien que la plupart des marques premiums tels que Toyota soit moins touchée.

Un minimum d’impacts chez certaines marques

Tous les constructeurs souffrent de la crise du Covid-19. Cependant, certains s’en tirent plutôt bien comparés aux autres. Pour les connaître, les dernières immatriculations révèlent leur identité. Sans surprise, il s’agit notamment de :

  • Fiat,
  • Renault,
  • Ford,
  • PSA.

Leurs ventes constituent respectivement 77 %, 64 %, 65 % et 68 % du marché automobile. Pourtant, l’ensemble des ventes en Europe se sont limitées à seulement 52 % des chiffres réalisés en 2019. Porsche se démarque en ne faiblissant pas devant ce plongeon du marché de l’automobile. Certes, son chiffre d’affaires a baissé de 40 %, mais la marque se rattrape au niveau des proportions avec résultat positif de 26 %.

Une baisse qui a marqué l’histoire de l’automobile

Aucune crise politique ou financière n’a jamais autant causé de dégâts sur le marché de l’automobile. Alors que cette crise sanitaire a à peine duré, son impact sur les ventes de véhicules est déjà conséquent. La plupart des usines de fabrication ont fermé leurs portes à cause du coronavirus. Il en va de même pour les concessions et les showrooms. C’est ainsi que les ventes ont connu une énorme baisse par rapport à 2019. Il s’agit sans doute de la recrudescence la plus marquante de l’histoire de l’automobile. Pourtant, ces cinq dernières années ont marqué une réelle avancée du marché, avec une évolution de 1,9 % des chiffres d’affaires réalisées sur les ventes de véhicules. Cette chute se poursuivra sans doute jusqu’à la fin de la période de confinement. En revanche, les employés de ces usines réclament un redémarrage de leurs activités pour améliorer leur situation financière.

Des pertes difficiles à combler

Cette baisse risque de se poursuivre tout au long de ce premier semestre de l’année 2020. L’industrie vit actuellement une rude épreuve compte tenu du chômage technique affectant chaque acteur du marché automobile. Plus de 15 millions de personnes ont cessé de travailler à cause de la propagation du virus. Cependant, les gérants essaient de mettre en place des solutions qui pourraient combler les pertes. Si le confinement s’arrête à la fin de ce trimestre, les baisses devraient généralement se limiter à -20 % dès le redémarrage des productions et des ventes.

En cas de décalage, ce chiffre peut malheureusement augmenter. Quelle que soit l’évolution de la situation, le lancement de ces activités ne pourra pas immédiatement combler cette recrudescence incommensurable. Bien entendu, les constructeurs ne lésinent pas sur les efforts pour s’en sortir et proposer des solutions efficientes pour ne pas tomber dans la faillite. Chez les marques françaises comme Renault et PSA, la vente des voitures neuves a chuté de -73 %, une baisse considérable qui affecte particulièrement l’ensemble du marché français.

 

Photos : guideautoweb.com ; africadaily.news

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Partagez cet article !