Pour les JO 2020 de Tokyo une voiture autonome portera la flamme olympique

En matière d’environnement, les Jeux Olympiques de ces dix dernières années ont présenté des bilans carbones relativement catastrophiques, à ne citer que ceux de Vancouver (2010) et Sotchi (2014). Conscient des enjeux environnementaux du parc automobile, le comité d’organisation des JO de 2020, en partenariat avec Toyota, s’est fixé comme objectif la neutralité carbone lors de cet évènement majeur qui aura lieu à Tokyo le 24 juillet au 9 août prochain. Pour cela, le constructeur japonais prévoit le déploiement d’une gamme de voitures électriques rechargeables et plusieurs hybrides à destination des visiteurs. Explications.

JO 2020 : les concept-cars de Toyota mis en avant

Avec le réchauffement planétaire, les canicules… la majorité des pays européens et étrangers lancent la traque au CO2 et le Japon n’en fait pas exception. À l’occasion des JO de 2020 qui se dérouleront dans les grandes villes nippones, Toyota mettra au service des visiteurs des véhicules électriques et hybrides en vue d’atteindre la neutralité carbone durant cet évènement. C’est également une opportunité pour le constructeur japonais de présenter ses derniers progrès au monde entier.

L’e-Palette : la voiture autonome de Toyota

Initialement présenté lors du Consumer Electronics Show 2018 de Las Vegas, l’e-Palette est un concept-car entièrement autonome qui représente la vision de Toyota sur ce qui est de la mobilité de demain. Lors des prochains JO, 12 véhicules de ce type seront déployés, sachant que le constructeur a prévu de placer un opérateur dans chacun de ces véhicules même s’ils sont conçus pour fonctionner sans l’aide de conducteur.

Le Concept-i : le porteur de la flamme olympique des JO 2020

Outre le transport des visiteurs, Toyota utilisera un autre concept-car pour transporter la flamme olympique : le Concept-i. Ce modèle a été initialement présenté lors du CES 2017, soit un avant l’e-Palette. Il s’agit aussi d’une voiture autonome, mais dotée cette fois-ci d’une intelligence artificielle capable de lire les émotions des passagers. Comme sa petite sœur, Toyota ne laissera peut-être pas cette voiture rouler sans conducteur même s’il s’agit d’une VA.

Plus de 3 000 véhicules électriques attendus

Aux dernières nouvelles, le constructeur nippon proposera 3 700 véhicules composés de :

  • Voitures électriques et hybrides ;
  • Voitures autonomes ;
  • Autobus ;
  • Scooter.

La majorité de ces voitures seront des modèles de série tels que :

  • La Toyota Mirai ;
  • La Prius Prime hybride ;
  • La Sora : bus rechargeable

Cette stratégie de Toyota nous rappelle celle de l’exposition des trains à grande vitesse Shinkansen lors des JO de Tokyo en 1964. On peut déduire que le constructeur japonais cherche à profiter de l’occasion pour faire découvrir ses capacités technologiques au monde entier, notamment ses voitures autonomes.

Images : cloudfront.net, presse-citron.net

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *